Avis de tempête…

Hello,

Depuis quelques temps, je vis un réveil spirituel de plus en plus intense et je ressens réellement l’absence du Saint-Esprit à mes côtés quand c’est le cas … J’en reparlerais plus longuement bientôt.

Aujourd’hui avis de tempête, je ne peux pas sortir, ce matin, j’ai fait un peu de ménage… Et… il est 21h06… J’enchaîne mon 5ème ou 6ème film, je ne sais même pas…

Il se passe toujours la même choses durant mes journées de libre : je suis oisive (genre je regarde des films toute la journée, ou alors des vidéos sur YouTube, puis Instagram, puis Snapchat, et rebelotte jusqu’à ce qu’il n’y ai plus rien à regarder…). En général, à la fin de la journée je culpabilise, je me morfond sur moi-même et je me dis que Dieu ne peux plus rien faire avec moi parce que je suis trop imbibée de vide et de concepts mondains : Instagram et YouTube véhiculent pour moi du matérialisme, cette envie de posséder, de « vivre » et crée un manque de confiance énorme en moi en me faisant miroiter tant de choses désirables : les sorties, les vêtements, les produits pour les cheveux, la bouffe … Tout ça additionné de films à l’eau de rose qui mettent en scène de si belles histoires d’amour remplies de péripéties incroyables et si occupantes…

Comment vous dire qu’à la fin d’une journée pareille je ne suis pas très au top moralement, et que j’ai envie de tout faire, tout vivre, tout voir, et puis quand je me rend compte que ce n’est tout simplement pas possible.. Je hais ma vie et je me morfond…

Bien-sûr, c’est une réalité qui m’est propre, fruit de mon style de vie, de mon éducation, et de mon tempérament…

Seulement, là où je veux en venir, c’est que parmi tout ce cambouis, après avoir eu les émotions, envies et aspirations aussi chamboulées, comment Dieu reprend sa place après un coup de pied vers la sortie pareil ?!! Comment, il fait pour m’influencer après que je me sois exposée plus ou moins longtemps à ce genre de principes, philosophies mondaines du type « Je gère ma vie comme je l’entends et ce que t’en pense c’est pas mon problème » ou         «  C’est normal de vouloir s’évader un peu, on est humains après tout, on peut pas être des gens biens tout le temps » …

Et le pire c’est la culpabilité qui me ronge après tout ça. Parce que bien-sûr, je sais pertinemment que regarder des films toute la journée c’est pas le truc le plus sain qui soit… Surtout quand je suis déjà consciente de toutes les machinations qu’il peut y avoir derrière…. Cette culpabilité me ronge et donc j’essaie de me tourner vers Dieu mais là… C’est pire ! je me dis qu’il n’y a aucune chance qu’il m’accepte dans cet état-là : j’avais toute une journée que j’ai choisi de passer loin de lui et de son influence bienfaisante, je suis imbibée de principes contre-divin, et je viens pour lui remettre ce qui  » reste » … vas-y c’est même pas la peine !

« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu et toutes ces choses vous seront données par-dessus» – Matthieu 6 :33

Ça on peut aisément dire que je l’ai fait : ce matin j’ai prié, j’ai médité, je lui ai remis ma journée, oui ! Mais et après ? Après je suis sortie de sous son influence, j’ai laissé d’autres voix parer à mon esprit, donc en fait c’est tout comme si j’avais dit à un ami : « Viens on va manger ensemble » mais que j’étais partie sans lui. Chelou non ?

Ça fais que : déjà le pauvre il est en plan, mais en plus je vais faire le trajet toute seule, je vais manger toute seule, revenir toute seule, j’ai raté de la compagnie agréable, des discussions intéressantes, une opinion différente, potentielle source de diversité, découvertes, partages, échanges […]

Alors heureusement que Dieu est un Dieu plein de bonté et qu’il ne nous rejette pas quand nous revenons à lui, seulement, on peut aussi bien choisir de ne pas l’exclure: travail de longue haleine je n’en disconviens pas. Il y a un combat mener contre soi mais avec la prière, la foi et la persévérance ; on peut gagner de grandes batailles sur nous-mêmes.

« Faites en tous temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.» – Éphésiens 6 : 18

A suivre…

N’hésite pas à commenter ou à poser des questions ! 😉

Niko, 😊.

Publicités